100 vols pour éviter les traînées de condensation

Juin 5, 2024 | Compagnies aériennes

Ce qui semble paradoxal devient réalité. Le secteur aérien allemand met en œuvre un programme de « 100 vols » pour tester l’évitement des traînées de condensation nocives pour le climat.

Les traînées de condensation se forment principalement dans les zones humides et froides. Certaines peuvent persister pendant plusieurs heures, entraînant la formation de cirrus qui réfléchissent le rayonnement thermique de la Terre et contribuent à l’effet de serre.

Planification appropriée des itinéraires de vol
L’idée d’un « essai de 100 vols » a été initiée par le Service de la navigation aérienne allemande (DFS) et le Centre allemand pour l’aéronautique et l’astronautique (DLR). L’initiative est menée par un groupe de travail du « Forum pour l’aviation climatiquement neutre » (AKKL) sous la direction du DFS et du DLR, avec la collaboration de compagnies aériennes sélectionnées.

L’objectif est de mieux comprendre la formation d’effets non CO₂ dans l’aviation. Grâce aux données recueillies, le programme vise à démontrer si et comment il est possible, dès la planification des itinéraires de vol, d’éviter les zones propices à la formation de traînées de condensation durables.

Matthias von Randow, directeur général de la Fédération de l’industrie aéronautique allemande (BDL) : « Avec ce programme, nous souhaitons tester en conditions réelles comment, grâce à une planification intelligente des vols, les effets de serre peuvent être réduits. Ainsi, le programme contribue à l’aviation climatiquement neutre. Au sein du Forum pour l’aviation climatiquement neutre, avec les représentants du gouvernement fédéral et les ONG, nous partageons l’importance d’obtenir des connaissances claires sur ces interactions complexes avant toute action législative. »

Les partenaires du projet, développé en coordination avec le Ministère fédéral de l’Économie et de la Protection du Climat (BMWK) et le Ministère fédéral du Numérique et des Transports (BMDV), incluent Lufthansa, Tui Fly, Condor, DHL, EAT, le Service de la navigation aérienne allemande (DFS) et Eurocontrol. L’efficacité des itinéraires de vol optimisés pour le climat est évaluée par le Centre allemand pour l’aéronautique et l’astronautique (DLR) et le Service météorologique allemand, à partir de l’analyse des 100 vols.

Évitement des traînées de condensation dans des cas isolés
Les premiers vols analysés montrent qu’une optimisation des itinéraires de vol peut, dans certains cas, éviter les traînées de condensation, comme l’indiquent les observations par satellite. De plus, on analyse l’impact des traînées de condensation non évitées par rapport aux effets climatiques du CO₂ supplémentaire causé par les détours.

Les résultats finaux sont encore attendus et seront ensuite analysés avec les institutions scientifiques. Il est déjà clair que parmi les défis supplémentaires pour une aviation plus respectueuse du climat figure également l’automatisation du processus de planification des vols.

« Pour nous, il est important que le programme des 100 vols ne soit pas un projet phare isolé, mais qu’il fasse partie de nos activités étendues pour le développement d’une aviation climatiquement neutre », explique Matthias von Randow.

(source abouttravel.ch)