La Nouvelle-Zélande confirme l’introduction d’une autorisation de voyage électronique ainsi que d’une taxe touristique

Août 10, 2019 | Destinations, Tourisme

Nous avons été informés par nos collègues néo-zélandais de la WTAAA que les voyageurs à destination de la Nouvelle-Zélande devront désormais obtenir une autorisation de voyage électronique, à l’image de l’ESTA obligatoire pour entrer aux Etats-Unis.

Dès le 1er octobre 2019, les voyageurs ressortissants de 60 pays (parmi lesquels tous les Etats membres de l’UE ainsi que la Norvège, le Liechtenstein et la Suisse) auront besoin d’une NZeTA (New Zealand Electronic Travel Authority). L’introduction de cette NZeTA a pour principal objectif de renforcer la sécurité aux frontières et d’accélérer les formalités douanières.

Le système permettant de demander une NZeTA est opérationnel dès maintenant. A partir du 1er octobre, les passagers tentant de voyager sans NZeTA se verront refuser l’embarquement.

La NZeTA coûtera entre 9 et 12 NZD$ (CHF 6 à 8 env.), en fonction du support utilisé pour la demande (application mobile ou site web). La taxe touristique «International Visitor Conservation and Tourism Levy» (IVL) d’un montant de 35 NZD$ (CHF 23 env.), qui est entrée en vigueur le 1er juillet 2019, sera perçue en même temps. La NZeTA et l’IVL sont valables pour plusieurs visites et jusqu’à 2 ans.

Vous trouverez de plus amples informations sur la NZeTA ici.


Recevez nos offres, promotions et articles voyages